Surf et confinement : à quand la reprise ?

Surf et confinement : à quand la reprise ?

Depuis que le confinement a été prononcé courant mai, de nombreux français, sportifs ou pas, souffrent de l’enfermement et du manque d’activité physique. Les surfeurs n’échappent en rien à la règle. Alors que le gouvernement s’est avancé sur une date de déconfinement au 11 mai prochain, nombreux sont les surfeurs qui s’interrogent quant à la reprise officielle de leur activité. Des annonces ont été faites du côté de la fédération française de surf, d’autres du côté du gouvernement, et d’autres encore par certains médias. Parmi toutes ces informations, à quand peut-on estimer la reprise de notre activité favorite ?

Surf et confinement : le lien avec l’océan

Beaucoup de témoignages de surfeurs au cours de ces dernières semaines font preuve de l’importance du lien que nous entretenons avec notre terrain de jeu favori : l’océan. Si les joggers peuvent encore sortir faire leur footing, l’accès aux plages est lui formellement interdit et passible d’une amende. Mais plus qu’un sport, le surf est un état d’esprit : il existe bel et bien un amour inconditionnel, un lien puissant empreint de respect qui s’établit et se renforce au fil des sessions entre le surfeur et l’océan. Si l’on fait état des différents récits relatés, on comprend bien que le surf à réellement une dimension vitale et une notion d’équilibre mentale et physique pour ses pratiquants. Chez certains, ce lien est tel qu’il pousse à braver les interdits : autour du monde entier, des surfeurs se font rappelés à l’ordre par les autorités locales, et les amendes tombent jour après jour. « On prend le risque, car on en a besoin » reconnait un surfeur lors de sa déposition auprès de la police alors qu’il sortait de l’eau après une session sur un spot en Espagne. Car oui, on parle bel et bien d’un besoin.

Plus complexe encore, il faut intégrer à ce sentiment de frustration une dimension locale. Si vous vivez à Paris et que vous êtes habitués à vivre loin des vagues, peut-être vous sentirez-vous moins concernés par ces mesures. En revanche, si vous habitez sur la côte, de la Bretagne au Pays-Basque en passant par le Médoc et les Landes, – à quelques centaines de mètres de la plage pour certains – on pense bien que vous devez suivre avec la plus grande attention les annonces du gouvernement à ce sujet.

Le déconfinement du 11 mai : vers une réouverture des spots ?

Si les plages rouvrent dans certains pays, comme aux Etats-Unis par exemple, force est de constater que nous nous sentons un peu laissés sur le carreau, ici en France. D’autant que les informations à ce sujet sont pour le moins confuses en ce moment. Alors, surf au 11 mai ou pas ?

Les différentes annonces laissent à penser qu’en effet, il pourrait bien y avoir une reprise du surf en même temps que la fin officielle du confinement, c’est-à-dire d’ici deux semaines. Attention cependant à bien nuancer ces propos : si la pratique du surf est amenée à reprendre avec la fin du confinement, ce sera sans doute dans des mesures bien particulières (comme l’a annoncé la FFS à la fin avril) qui viseront à limiter au maximum les interactions sociales entre les surfeurs. Sans doute devrons-nous être amené à venir, nous mettre à l’eau une heure ou deux – ou trois ? – avant de repartir. De même, pour les vacances d’été, vous devrez sans doute pratiquer votre sport favori sur les spots de surf français. Ces actions, si elles ne sont pas optimales compte tenu de la situation, devraient au moins avoir l’effet de soulager les plus en manque d’entre nous !

Laisser un commentaire