Les 10 meilleurs spots pour le surf au maroc

Les 10 meilleurs spots pour le surf au maroc

Vous recherchez des spots de surf de classe mondiale, dans une destination exotique, à proximité de l’Europe ? Dans cet article, Surfcamp.fr vous répertorie les 10 meilleurs spots de surf au Maroc. Avec les vagues, la culture et la proximité de l’Europe, le Maroc coche toutes les cases pour être l’une des meilleures destinations surf du moment !

Surf Maroc pour les débutants…

 Les vacances de surf au Maroc se caractérisent par une grande variété de vagues et une bonne ambiance sur le spot. Il y a de nombreuses vagues adaptées aux débutants (même complets) tout le long de la côte, et il existe de nombreuses écoles de surf qui pourront vous aider à apprendre le surf. 

Mais aussi pour les surfeurs confirmés !

Mais il y a aussi de nombreux breaks que les surfeurs chevronnés apprécient. Faites l’expérience du spot de Boilers, un monstre des océans rendu célèbre par l’épave rouillée qui trône non loin de la vague déferlante. Vous pouvez aussi vous rendre sur le spot de Dracula, un géant surgissant d’un break entourés de rochers déchiquetés qui dépassent et qui rappellent les canines du fameux vampire.

Surfer au Maroc, c’est s’assurer de toujours avoir le choix : le sud du Maroc se trouve à la même latitude que le paradis des vacances à forfait des îles Canaries, qui se trouvent à environ 500 km (300 miles) au large de sa côte sud-ouest. A l’inverse, le nord du Maroc n’est qu’un saut à la pointe sud de l’Espagne par le détroit de Gibraltar.

Le moyen le plus simple de se rendre au Maroc est l’avion. Des compagnies aériennes desservent régulièrement à bas prix les grands aéroports de Casablanca, Marrakech, Agadir, Tanger, Essaouira, Fès et Rabat. Essaouira et Agadir, notamment, sont des aéroports de choix pour les surfeurs car ils offrent l’accès le plus rapide aux meilleurs spots de surf marocains.

Vous pouvez également vous rendre au Maroc en voiture, via le ferry de Tarifa à Tanger. D’après google maps, il faut environ 20 heures pour aller de Paris à Tanger, sans s’arrêter en cours de route bien entendu !

Au-delà de votre séjour surf au Maroc, nous vous recommandons de faire plus que profiter des vagues, mais bien de s’imprégner de cette culture tout à part. Marrakech est une ville incroyable à visiter et les montagnes de l’Atlas valent le détour également. Si vous voulez découvrir la culture marocaine, nous vous recommandons également les villes de Casablanca, Fès, Tanger et Rabat.

Il existe également de nombreuses activités passionnantes à essayer au-delà du surf : trekking, escalade, rafting et kitesurf pour n’en citer que quelques-unes. Mais pour cet article, nous en resterons au surf : sans attendre, voici la liste des 10 meilleurs spots de surf au Maroc.

surfer marocain

Notre sélection de spots de surf marocains

Les surf breaks marocains portent des noms effrayants tels que Boiler, Dracula, Devil et Killer – et ce ne sont là que quelques spots situés près de la Mecque du surf marocain qu’est Taghazout. Ces noms ont beau être rebutants, l’accueil que les surfeurs reçoivent sur ces spots est généralement chaleureux et amical.

Safi

À environ 30 km au nord d’Essaouira, Safi est l’un des meilleurs spots de surf du Maroc, facilement accessible en voiture. Il s’agit d’un point break rapide et puissant avec une houle pouvant atteindre et dépasser 5 mètres par grosses conditions. C’est un spot réservé aux surfeurs très expérimentés.

Essaouira

La ville d’Essaouira mérite le détour : en plus de disposer de super spots, la ville est particulière et en saison, vous y trouverez une excellente ambiance de surf. Malheureusement, les spots d’Essaouira sont surtout réservés aux les véliplanchistes et les kitesurfers pour qui les conditions sont excellentes grâce au vent constant qui y prédomine. Il y a aussi de bonnes vagues pour les surfeurs débutants, et parfois même assez pour garder les intermédiaires dans l’eau. La baie s’étend sur 180 degrés et rassemble la houle de la plupart des directions, ce qui signifie qu’elle offre des vagues propres et faciles à gérer. Un super spot de surf sans mauvaise surprise, donc. 

Sidi Kaouki

À environ 25 km au sud d’Essaouira, Sidi Kaouki est un spot populaire où le surf est varié et convient à tous les niveaux. La ville a une atmosphère détendue, sa scène de surf émergente a commencé à attirer les touristes internationaux. Il dispose d’un long beach break agréable qui convient aussi bien aux débutants qu’aux surfeurs plus expérimentés.

Imsouane

A seulement 15 minutes de Taghazout, Imsouane est une petite ville qui abrite une communauté de pêcheurs très active. La scène du surf a un côté hippie et, dans l’ensemble, la ville n’a pas encore adopté le tourisme à grande échelle. Le surf ici est très régulier avec notamment une droite réputée comme l’une des plus longues d’Afrique. Le spot de The Bay à Imsouane, notamment, est l’un des plus réputés de tout le continent africain !

Tamri

Tamri, situé entre Imsouane et Taghazout, est l’un des meilleurs spots pour le surf marocain. Les vagues y sont régulières et c’est un spot de repli où il faut aller si la houle ne fonctionne pas à Taghazout. C’est là que se trouve le fameux Boiler’s Break, un mur de vitesse dont l’entrée et la sortie sont ardues. Ne convient qu’aux surfeurs expérimentés. Malheuresment, bien que la ville soit plus grande, on ne retrouve pas  l’ambiance qui prédomine à Taghazout. Cependant, elle est moins touristique – et beaucoup moins axée surf – et c’est donc un bon endroit pour séjourner si vous voulez vivre une expérience marocaine plus authentique.

Taghazout

Le roi incontesté du surf en Afrique du Nord est le spot de Taghazout. Les surfeurs du monde entier viennent ici à la fois pour les vagues et l’ambiance, pareille à nulle par ailleurs Ce petit village de pêcheurs a presque été pris d’assaut par les surfeurs, sans perdre son côté authentique pour autant. À quelques pas de la ville, les plages desservent de nombreuses vagues pour tous les niveaux de surf, du débutant au surfeur expérimenté. Anchors Points est mondialement connu pour être l’un des meilleurs spots sur place. Panoramas , quant à lui est un spot souvent négligé et beaucoup plus calme, mais qui apporte presque tout le temps satisfaction.  Enfin, Hash Point est un spot plus doux mais très gratifiant. Son nom vient d’un équipage qui était défoncé au Hasch et qui a eu bien des peines à accoster et décharger dans la baie. 

Agadir

Ayant adopté le tourisme grand public dans les années 60 et 70, Agadir est probablement la plus connue des destinations de vacances surf au Maroc. Pour vous rendre sur les spots de Taghazout et d’Imsouane, vous n’aurez pas d’autre choix que de passer par l’aéroport d’Agadir. En tant que telle et selon nous, ce n’est pas la plus attrayante des villes. Elle est aussi très éloignée du Maroc authentique, et le surf y est assez pauvre par rapport à Taghazout, pourtant toute proche. Il y a tout de même quelques bonnes vagues de débutant sur un beach break, et une droite à Anza peut devenir assez bonne si les conditions le veulent. Mais son principal atout est la proximité de Taghazout, qui offre les meilleurs spots de surf marocains, dont les plus proches ne sont qu’à 11 km au nord.  

Mirleft

Mirleft est idéal si vous voulez visiter un village qui n’est pas encore saturé et trop affecté par le tourisme de masse. Les plages y sont magnifiques et se trouvent sous de grandes falaises. Il y a des beach breaks, des points breaks et des reef breaks dans la région, répartis sur cinq plages. La houle y est assez régulière, atteignant souvent deux mètres et est encore meilleure quand le vent d’Est se lève.  

Sidi Ifni

Situé à l’extrême sud du Maroc, Sidi Ifni connait un temps chaud toute l’année. Il y a une dizaine de breaks très corrects voire vraiment sympa qui font de ce spot l’un des meilleurs du surf marocain. Pour s’y rendre, il faut une voiture ou un bateau, mais depuis la ville est accessible la vague principale, un long mur à droite. Vous y trouverez  aussi deux gauches et un beach break. 

Dakhla

Nous n’étions pas sûrs d’inclure Dakhla dans cet article concernant le surf au Maroc, car le spot trouve à l’extrême sud de la zone contestée du Sahara marocain et du Sahara occidental. La zone est souvent en conflit et c’est à Dakhla que les principales manifestations politiques pacifiques ont lieu, mais vérifiez toutefois avant de vous y rendre. Dakhla est située sur une étroite langue de terre qui s’avance du désert du Sahara vers l’Atlantique. C’est là que l’un des plus grands déserts de la planète rencontre l’un des plus grands océans. Le paysage, à couper le souffle, vaut la peine d’être visité, ne serait-ce que pour le plaisir des yeux. À l’intérieur de la flèche, l’eau est plate et parfaite pour le cerf-volant et la planche à voile, mais à l’extérieur, il y a beaucoup de possibilités pour que le surf fonctionne.

Laisser un commentaire